5 SECRET POUR TROUVER LE BONHEUR

Trouver le bonheur. C'est un bien grand mot.


Quand les petits tracas de la vie quotidienne s'accumulent, et que s'y ajoutent nos peines et nos déceptions, il est facile de se dire que le bonheur est un adjectif inatteignable. Et pourtant, il en faut peu pour enfin atteindre cette plénitude.

Pour moi, le bonheur se résume à 5 actions, 5 conseils que je suis heureux de vous partager. Ce sont à la fois des chemins de vie, des règles qui permettent de s’adapter à toute situation et un moyen d’apaiser son cœur. En résumé, je vous livre dans cet article mes 5 secrets pour trouver le bonheur.

1. Premier secret vers le bonheur : Se satisfaire de peu


La première chose à faire pour trouver le bonheur, c’est d’apprendre à changer notre façon de voir le monde. Toujours pressés, toujours poussés vers la consommation, toujours à courir après l’argent. Il est normal que nous nous sentions tous insatisfait. Et si le bonheur ce n’était pas de tout avoir, mais se satisfaire de ce que l’on a ? Se satisfaire de peu, ce n’est pas faire vœu de pauvreté pour autant, mais c’est apprendre à être heureux de chaque petite chose que la vie nous offre. Un rayon de soleil, un toit, de la bonne nourriture. Pour autant, tout travail mérite salaire, et il est normal de profiter des biens matériaux que l’on acquiert au fil d’une vie. Mais le bonheur ne se trouve pas dans l’accumulation.

À vrai dire, se satisfaire de peu, c’est aussi et surtout, être heureux de ce qui n’est pas matériel, ou de ce qui n’est pas objet. Un mari, quelqu’un qui nous aime, nos enfants, notre famille, nos amis. Cela, ça ne s’acquiert pas, ça se construit. Pour se satisfaire de peu, mieux vaut que le peu soit solide. Et c’est pour cela qu’il faut prendre soin de ses proches, chaque jour qui vient. Lorsque la famille n’est pas présente, le bonheur se trouve soit dans la présence de nos amis, soit dans la famille que l’on construit au cours de notre vie. Et même lors des plus gros conflits, il faut toujours se souvenir qu’après la tempête vient le beau temps. Les souvenirs heureux se construisent bien souvent sur les ruines des plus grosses disputes.


2. Trouver le bonheur en méditant

Mais parfois, se reposer sur les autres n’est pas possible. Alors il est non de trouver quelques techniques pour ne pas se laisser aller à de mauvaises émotions. La peur, la colère, l’envie sont non seulement considérés comme des péchés, mais ce sont surtout des émotions qui nous empêchent d’être heureux.

Trouver le bonheur peut se faire en méditant par exemple.

Le Yoga nous enseigne plusieurs techniques de méditation. Mais l’exercice de méditation que je pratique sert spécifiquement à ce que je retrouve confiance en moi. Cette confiance en soi permet justement d’être heureux de qui l’on est et de ce que l’on a accompli. Cette méditation se pratique dans le noir, au réveil pour se mettre en forme, ou au coucher pour apaiser son cœur.

Allongé, fermez les yeux et remémorez tout ce qui vous rend malheureux. Commencez par les petits tracas des derniers jours, puis continuez par les gros dilemmes que vous n’arrivez pas encore à gérer. Finalement, rappelez-vous d’anciens traumatismes, ce qui vous a toujours empêché d’avancer. À chacun de ces objets qui vous rendent malheureux, trouver un souvenir ou une idée équivalente qui vous rend heureux. Lorsque vous ne trouvez plus d’argument, plus de raison d’être malheureux, inspirez fortement. Lors de l’inspiration, remplissez-vous de toutes vos idées positives. Lors de votre expiration, éliminez une à une vos tracas, vos colères et vos peines. Une fois parties, elles ne devront plus revenir vous hanter. Les idées positives agissent lors de cette méditation comme un filtre. Elle n’efface pas les mauvais souvenir, mais elle permet qu’ils arrêtent de nous empêcher d’être heureux.

3. Pour être heureux, Vivons cachés

Vous connaissez très surement le dicton, mais peu sont d’accord avec ce principe. Il ne demande pas à chacun de rester loin des gens et associable. Mais il nous apprend à privilégier notre vie privée avant notre vie publique. Il est bon de savoir vivre en société. Mais pour être heureux, il faut protéger son image mais aussi empêcher d’avoir à supporter le poids d’un jugement. Il est déjà difficile de s’accepter soi, d’avoir confiance en soi. Si d’autres viennent nous juger sans connaître notre histoire, nos douleurs, cela peut nous empêcher de trouver le bonheur. Il faut apprendre à préserver sa vie privée sur les réseaux sociaux et sur Internet bien sûr en premier lieu. Mais aussi au travail.

Le harcèlement n’est pas un problème à prendre à la légère. Que ce soit dans le domaine professionnel, sentimental ou à travers des relations sociales, il peut mener à la dépression ou au burn-out. Heureusement, des aides existent pour ce type de problème. Mais mon troisième secret pour être heureux est de savoir garder son jardin secret. Il faut savoir livrer un peu de soi mais tout en gardant nos pensées et nos doutes pour ceux qui nous sont proches. 

Derrière le dicton “pour être heureux, vivons cachés”, nous pouvons aussi comprendre restons proches de ce qui nous entourent. La mondialisation nous a apporté la possibilité d’entrer en contact avec des individus du bout du monde. Nous pouvons découvrir tant d’ethnies et de cultures. Pour autant, nous oublions souvent que l’important se trouve sous nos yeux. Trouver le bonheur c’est aussi avoir un corps en bonne santé, et pour cela, quoi de mieux que renouer avec les produits locaux et les produits de saison. Plutôt que d’aller chercher sans arrêt l’exotisme.


4. Trouver le bonheur en donnant

Pour trouver le bonheur, il faut donc se satisfaire de peu, mais aussi savoir partager ce que l’on a en trop. Donner, c’est non seulement une action qui peut nous rapporter économiquement beaucoup en retour, sans que l’on s’y attende. Mais c’est surtout ainsi que l’on trouve le bonheur. Si la première étape était de se défaire du sentiment de besoin, la deuxième de procéder à un retour sur soi, la troisième à un retour à ce qui est bon pour nous. Le troisième secret pour trouver le bonheur est de savoir donner. Et finalement, les dons les plus désintéressés sont ceux qui nous rendent le plus heureux lorsque le Karma, ou le juste retour des choses, nous récompense.

De plus, voir les autres être heureux est souvent déjà une source de bonheur. On dit que le rire et les sourires sont contagieux et ce n’est pas un mensonge. Le bonheur véritable que peut créer un don, notamment auprès de personnes plus dans le besoin que nous, est comme un boomerang. Une fois que l’on voit plusieurs personnes être heureuses autour de nous, il nous est plus facile d’être nous-même heureux. Mais il arrive que le sourire de nos proches ne nous rende pas plus heureux que cela. C’est le cas lorsque notre cœur est troublé d’expériences ou de souvenirs passés douloureux. Reste alors un dernier secret pour trouver le bonheur, et pas des moindres.

5. Le Pardon, le chemin du bonheur


Le chemin ultime vers le bonheur est finalement le pardon. En effet, ce qui nous empêche d’être heureux, c’est rarement les autres. Le plus souvent nous nous empêchons nous même d’accéder au bonheur.  Bien sûr, le harcèlement, la maladie, et tous ces événements malheureux et imprévus qui se dressent sur notre passage ne nous rendent pas heureux. Mais le chemin du bonheur se trouve dans le dépassement de cette tristesse. 

Pardonner, ce n’est pas forcément oublier. Tout comme l’exercice de méditation, l’important est de savoir se défendre contre notre propre capacité à baisser les bras. Il est plus facile de se laisser aller à la tristesse. Tandis que c’est un véritable combat moral de rester heureux quand tout semble aller au plus mal autour de soi. Pardonner, avant d’aider l’autre, c’est s’aider soi à ne pas rester dans le remord, dans la jalousie ou dans la colère. C’est dépasser les limites que l’on pose à notre bonheur. Lorsque tous nos efforts pour mener une vie saine, simple et proche de ceux que l’on aime ne nous rend pas plus heureux, c’est que l’on n’a pas pardonné. Et pour trouver le bonheur, il faut parfois pardonner à quelqu’un d’autre, au hasard de la vie. Mais c’est aussi parfois se pardonner à soi-même.

"Trouver le bonheur, plus qu’un objectif, une philosophie de vie "

On dit toujours que ce qu’on cherche c’est d’être heureux. Mais au final, le bonheur ne doit pas se chercher, mais plutôt se trouver. Pas besoin de trouver mille secrets pour obtenir le Graal au final. Il suffit juste de défaire les blocages que l’on s’impose et de s’imposer un rythme de vie moins saccadé. Le bonheur se trouve là où on l’attend le moins : en nous. Il suffit juste de s’écouter. Et lorsqu’il est difficile pour nous de nous écouter, il nous reste la possibilité de demander conseil et aide à quelqu’un d’extérieur. Pour cela, je reste à votre écoute.


Contact
  • Facebook Officiel
  • Twitter Officiel
  • Instagram
  • Black YouTube Icon

Tous droits réservés © 2020 par ABC Réussite.com